ÉDITIONS
DES VANNEAUX

Retour à l'accueil

Retour aux ouvrages

 

 

 

 

 

L'ENFER VAUT L'ENDROIT

La vie

Elle se fie à son courage qui fait du bruit à rompre le coeur de la destinée. Elle ajoute un parfum discret qui envahit nos fondrières nasales avec des halètements de mammifère hypocondriaque. Alanguie de solitude et parée de lumières aveugles, elle laisse le temps la découper en fragments lesquels vivent à leur tour, meurent au gré de suggestions spontanées.

Sommes loin des fêtes foraines qu'illumine la magnificence d'une femme-tronc à qui l'on jette sa monnaie de singe. Alors nous décidons de ne pas insulter celle dont les jambes sont usées par le chagrin. Elle se sait morte, couverte de photographies guerrières, étalant ses détresses limpides à travers les événements qui seuls inspirent le respect. Elle ne rentre plus dans le cadre exigeant du souvenir. Elle s'humilie avec le sang qui goutte de chaque silence. Elle devient votre mère, votre épouse, votre enfant, les uns et les autres reconduits à la moindre colère projetée hors de votre apparente bonté. Bien qu'elle sache fuir à la première menace qui la désigne, elle, la vie.

 

Michel Pierre est l'auteur de nombreux ouvrages :

Le gris des Fontaines, Saint-Germain-des-Prés,1984
Une éternité plus un jour, Saint-Germain-des-Prés,1985
Au niveau de l'amer, Traces,1990
Cheminement de la douleur, la Bartavelle, 1990
Lettres anonymes, Multiples, 1994
Le fils du mouton, Traces, 1994
Un éternel, des étourneaux, Polder, 1996
Les fiancés de porcelaine, L'iggloo dans la dune, 1998
Les utopies qui vont avec, l'impertinente, etc... etc...

Il a collaboré à de nombreuses revues

Voir la critique